L'amateur de chocolat

Jonas fabrique du cacao non sucré de qualité cérémonielle qui est utilisé dans les cérémonies du cacao à travers le monde. Il organise chaque mois une cérémonie de cacao avec son cercle d'hommes, au cours de laquelle ils boivent du cacao puis pratiquent la lutte incarnée. Il enseigne également régulièrement comment broyer sur pierre la pâte de cacao fraîche de la fève à l'aide d'un métate traditionnel. Après avoir rencontré pour la première fois du chocolat à Oaxaca au Mexique en 2012, Jonas a fondé la société de chocolat noir bean to bar, Firefly Chocolate, en 2014, avec pour mission d'inspirer l'admiration et l'émerveillement à travers le cacao. Toujours soucieux de sa santé, il a d'abord lancé du chocolat noir à 85 % dans une variété de saveurs, édulcoré avec du sucre de coco à faible indice glycémique. Il a également été le pionnier d'une barre de chocolat bio-régionale récoltée à l'état sauvage, célébrant les noix de baie, un aliment utilisé par les peuples autochtones de la région de la baie de SF.

L'ingénieur

Le savoir-faire technique de Jonas permet à tous les outils de fonctionner chez Ora Cacao. Il a en fait construit ou piraté la plupart d'entre eux avec son expérience combinée en mécanique, électricité et logiciel. Auparavant, dans ses rôles d'Imagineer chez Greenlight Planet et de responsable de l'ingénierie chez Fenix International, il a travaillé sur la fourniture d'énergie solaire abordable aux communautés rurales défavorisées, principalement en Inde et en Afrique de l'Est. Il est diplômé en génie mécanique de l'Université de Stanford, où ses cours préférés étaient dans l'atelier d'usinage, et où il a étudié les bâtiments éconergétiques avec le professeur Gil Masters. En tant qu'Américain de première génération originaire d'Allemagne, il a reçu la prestigieuse bourse Paul et Daisy Soros pour ses études supérieures.

L'amant de la nature

Jonas a étudié la permaculture et la sensibilisation à la nature au Regenerative Design Institute, et a vécu dans des éco-villages et des maisons coopératives pendant la majorité des dix dernières années. Il adore le cyclisme et la randonnée, et a parcouru les Alpes et les îles San Juan à vélo, parcouru le sentier John Muir et gravi les monts Shasta et Ritter. Il passe plusieurs mois chaque année à dormir dehors directement sur la terre et il adore récolter sa propre eau de source et voyager pour se baigner dans des sources chaudes. Il vit actuellement à Sébastopol dans un dôme sur dix acres.

Il espère vous rencontrer un jour et partager la crainte et l'émerveillement d'être en vie tout en partageant gratitude et intention autour d'une boisson mousseuse au cacao le matin !

1 de 4