Aperçu de l'article

Naviguer dans cet article

Minéraux bénéfiques

Consommer du cacao peut reconstituer les minéraux vitaux pour notre corps. Le magnésium est chroniquement déficient dans la majorité des régimes alimentaires occidentaux, et le cacao est la source naturelle la plus élevée. Le magnésium est utilisé dans toutes les fonctions cérébrales clés, en particulier la mémoire et la concentration. Il est également bénéfique pour la fonction cardiaque, agissant pour détendre les vaisseaux sanguins et réduire la tension. Outre le magnésium, le cacao est également la source naturelle la plus élevée de chrome, et également riche en cuivre, calcium, manganèse, zinc, soufre, fer et phosphore.

Sécurité des métaux lourds

Notre cacao a été testé en laboratoire pour sa sécurité et répond aux normes européennes complètes d'absence de métaux lourds. En particulier, tous nos tests de cacao en dessous des seuils détectables pour le plomb, et tous nos tests de cacao en dessous des limites imposées par le gouvernement pour le cadmium. Nous testons en fait 68 métaux lourds différents, mais nous nous concentrons ici sur le plomb et le cadmium, car ceux-ci font l'objet de la plupart des débats publics.

Alors pourquoi notre cacao est-il tellement plus sûr que les autres produits à base de chocolat ?

Examinons spécifiquement le cadmium. L'absorption de cadmium dépend de nombreuses variables, notamment le génotype du cacao, l'âge du cacaoyer et d'autres métaux traces présents dans le sol. Notamment, plus le sol est appauvri en autres minéraux bénéfiques tels que Zn, Ca, Mg et Mn, et plus les arbres sont jeunes, plus l'absorption de cadmium est élevée. Parce que notre approvisionnement en cacao est davantage axé sur la qualité que sur la quantité, il n'est pas cultivé de manière aussi intensive que la majorité de la production mondiale de cacao en monoculture. Au contraire, nos arbres ont tendance à être plus âgés et dans des systèmes agroforestiers de polyculture avec des sols riches - tous des facteurs qui réduisent l'absorption de cadmium. Les pratiques de permaculture que nos agriculteurs utilisent aussi reconstituent régulièrement les sols. Donc, vraiment, l'absorption de cadmium a beaucoup à voir avec les pratiques de gestion agricole.

Il est également intéressant de noter que le cadmium s'accumule d'abord dans les feuilles, puis dans les coques des cabosses de cacao, puis dans les fèves de cacao. Une manipulation et un décorticage appropriés des fèves de cacao peuvent éliminer l'enveloppe, qui a une concentration plus élevée que la partie comestible, la fève. Nous prenons grand soin dans notre processus de craquage et de vannage pour enlever autant de coquille que possible, ce qui réduit également la concentration de cadmium dans le produit final. Avec notre récente mise à niveau de l'usine, nous avons en fait acquis un craqueur et un tarare qui est une conception allemande de pointe, utilisée dans l'industrie du chocolat depuis plus de cinquante ans ! Cela se traduit par les éclats de cacao les plus propres possibles.

Règlement sur les métaux lourds

Ici, nous allons passer en revue les réglementations California Prop 65 et Union européenne qui fixent des limites claires pour le plomb et le cadmium dans les produits alimentaires, ainsi que nos résultats de test, pour vous donner une transparence totale et des chiffres réels à consulter.

Beaucoup de gens ne savent pas que la Prop 65 a été modifiée en 2018 à la suite d'un règlement d'un procès intenté par As You Sow contre des fabricants de chocolat. À l'origine, la poursuite a été intentée contre Trader Joes en novembre 2015, mais comme les fabricants et non les détaillants ont l'obligation de se conformer à la Prop 65, la poursuite a été intentée contre certains des principaux fabricants de chocolat : Barry Callebaut USA, LLC, Blommer Chocolate Co., Cargill , Inc., The Hershey Company, Lindt & Sprungli (y compris sa société affiliée Ghiradelli Chocolate Company), Guittard Chocolate Company, Mars Incorporated, Mondelez International et Nestle USA.

Le règlement du procès en 2018 a reconnu que les seuils de la Prop 65 avaient été fixés trop bas pour les niveaux naturels de cadmium dans le chocolat, ce qui entraînait effectivement avec tout le chocolat une violation de la Prop 65. La Prop 65 a été modifiée pour les seuils suivants basés sur les dernières découvertes scientifiques, qui sont également similaires aux seuils établis dans l'Union européenne. Ce règlement est devenu la norme de l'industrie selon laquelle les seuils de plomb et de cadmium dans le chocolat sont évalués, et tous les fabricants (comme nous) sont encouragés à tester régulièrement ces métaux lourds.

Concentration au-dessus de laquelle un avertissement est requis en parties par million (ppm) 2019-2025, puis à partir de 2025

Les règlements de l'UE de 2019 sont similaires, même s'ils sont définis de manière légèrement différente. Leurs unités métriques sont en mg/kg - heureusement 1 mg/kg = 1 ppm, ce qui rend la traduction 1:1. Ils définissent un maximum de 0,80 mg/kg, ou 0,80 ppm, pour des pourcentages de cacao de 50 % et plus.

Compte tenu de ces réglementations, que montrent nos propres tests effectués par des tiers ? Les résultats de nos tests sont les suivants :

Vous pouvez voir que toutes nos origines tombent nettement en dessous du seuil de 0,960 ppm pour le cadmium et de 0,225 ppm pour le plomb actuellement spécifié dans la proposition 65. Vous pouvez donc être assuré que vous ne vous empoisonnerez pas avec du cadmium et du plomb en buvant votre tasse quotidienne. de cacao, et qu'au lieu de cela, vous bénéficierez plus probablement des nombreux oligo-éléments bénéfiques présents dans le cacao, comme le magnésium, le zinc et le manganèse !

  • Comment l'achat de cacao humide améliore les moyens de subsistance

  • La science essentielle de la fermentation du cacao